HONGRIE : La marche. - Michael Bunel
     
HONGRIE : La marche.
Le gouvernement Hongrois a été clair, la Hongrie n'accueillera pas de réfugiés. Devant quand même faire face à l'afflux de milliers de réfugiés et migrants à sa frontière, le gouvernement décide donc de parquer les réfugiés dans des trains qui parcourront la Hongrie jusqu'à la frontière avec l'Autriche. Arrivé en gare d’ Hegyeshalom, dernière ville hongroise avant l'Autriche, les trains sont déverrouillés et le flux de centaines de personnes commencent à s'organiser. L'Europe n'est pas loin. 7 kilomètres et enfin l'Autriche. Les autorités autrichienne et des ONGS ou simples bénévoles attendent déjà. Les réfugies et migrants sont ensuite pris en charge, nourriture, eau, couverture et zone de soin. Pour la suite, des bus et taxis attendant. ils sont la pour coudrier les réfugiés vers vienne ou ils sont redirions vers Allemagne ou dans des centres d'accueil en Autriche.
Top